Jailhouse Rock Café : Les mémoires d’une venue

Ça faisait quelques jours que je voyais ça spinner sur Facebook et que pleins de gens prenaient des photos avec le livre The Jailhouse Rock Café – Show Posters – 1988-2001 – Montreal. Je me suis décidé à contacter Domenic Castelli, l’auteur du livre. Drôle de hasard, il se trouvait au même moment au coin de ma job pour livrer le bouquin à quelqu’un. Cinq minutes plus tard, j’avais le nez plongé dedans à éplucher les pages. Même si je suis trop jeune pour avoir connu cette venue, combien de fois ai-je entendu les vieux skins et punks nous raconter leurs histoires de débauches et de shows là-bas. C’est le fun de pouvoir y mettre des images et pas que des mots.

Dès les premières pages, il y a un bref historique de comment était le secteur avant l’ouverture du bar sur la rue Mont-Royal. Le bâtiment a abrité un théâtre pendant plus de trente ans, avant de se recycler en resto pour finalement devenir le Bar La Terrasse où il y avait parfois des concerts punks d’organisés. C’est en 1992 que l’histoire du Jailhouse débute et qu’il remplace officiellement La Terrasse. Un spot déjà connu pour y continuer un nouveau bar et salle de spectacle, quoi de mieux pour préserver l’esprit du punk?

Le répertoire de flyers exposés dans le livre comprend donc des archives datant d’avant même le début du Jailhouse. On y voit déjà des groupes qui tournent encore en 2020 tels que les légendaires Ripcordz ou encore Grimskunk.  Le livre est divisé en sections propres à chaque année de l’existence du Jailhouse Rock Café, offrant des tonnes de souvenirs, surtout des affiches de shows.  La diversité des styles de bands qui y ont performé est hallucinante. On passe du métal au punk, en passant par le ska, le grunge et la oi! Des labels tels que Sub Pop, Cargo, ou  Stomp Records y ont organisé des gigs. On a également accès à quelques photos de ces concerts, du staff et de la crowd.

Je n’ose même pas imaginer la quantité de souvenirs que le livre peut évoquer à tous ceux et celles qui ont connu cette époque. Les souvenirs de concerts où la musique te défonce les tympans, des agités dans le thrash, des bières qui coulent à flot, des discussions entre potes et j’en passe. Certains pourraient même être nostalgiques de l’époque où tu pouvais encore fumer ta clope en dedans. Même si, avec la Covid, le début de 2021 est aussi à chier niveau vie musicale et performance de scène que 2020, ce livre saura vous occuper pour une après-midi complète. 

Merci Castelli de partager cette époque avec ceux qui ne l’ont pas connue! 

Franx Asbestos

Disponible ici : https://boutique.boiteamusique.ca/qc/livres/30912-the-jailhouse-rock-cafe-domenic-castelli.html

Un peu de Ripcordz avec la chanson Skanking Madness dont voici un extrait des paroles : « Domenic’s a friend of ours, a Punker yet polite. Books cool bands in all the bars and it’s ska tonight. The Planet Smashers at the Jailhouse rock in gold lamé. Better clear out all the tables when they start to play.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s