Critique d’album- This is Montreal The sounds of our streets

16237782_10154335453462039_579082619_n

Co-produit par Baldy Sound Productions et Aggrobeat

  1. Prowlers – Prowlers Crew / 2 : 53
  2. King Cans – Fighting Drunk / 2 : 35
  3. Shot Callers – 40 Roses / 3 : 04
  4. Torment – Chosen / 2 : 48

Encore une fois, je dois avouer que Montréal n’a rien à envier à la scène internationale quand il s’agit de présenter un son professionnel et créatif en matière underground. Ici, 4 groupes unissent leurs voix sous les bannières Baldy Sound Productions et Aggro beat afin de produire cet album plutôt court mais assez révélateur.

***

The Prowlers

Avec une ouverture saccadée et une basse bien fournie les Prowlers font honneur à ce qui a fait leur renommée. Dans Prowlers Crew, des punchs bien placés, des harmonies qui viennent parfaitement compléter les transitions et des refrains font une chanson plus qu’intéressante et que dire de la basse qui est très, très bien égalisée. De toute évidence on l’entendra prochainement dans une salle près de chez vous, et j’y serai. Elle pourrait également se retrouver sur un stage très lointain, car ils n’ont pas l’habitude de s’arrêter à la scène locale.

King Cans

Bien qu’ils disent le contraire en ouverture, une fois de plus King Cans me fait sourire de façon macabre et me remplit de violence avec la voix et les propos de Bob le chanteur. Avec une voix lourde et profonde,  il indique clairement qu’il n’a peur de rien, et c’est ici contagieux. Le solo est très bien réussi et tous les LSC chanteront fièrement ces refrains. Bien que j’aurais aimé pouvoir discerner un peu plus la basse, les lignes n’en sont néanmoins pas moins bonnes et tout est bien travaillé.   La façon d’amener le solo et sa montée progressive montre bien la chimie que les guitaristes ont avec le groupe. Un groupe à suivre et voici un cover de Blitz ;  4Q. 

Shotcallers

Comment représenter Montréal et sa diversité culturelle sans y inclure une chanson en français. Fidèle à ses habitudes, Shotcallers  amène une fois de plus de la francophonie dans une sphère typiquement Shakespearienne et la surprise est fort plaisante. Depuis les dernières parutions, Shotcallers se rapproche d’un son un peu plus Rock & Roll et blues  et 40 roses n’y fait pas exception. Malgré tout juste assez agressif et bien dosé, c’est une fois de plus un hymne à la rue réussi. Le solo s’harmonise parfaitement au rythme avec d’excellents offbeats,  ce qui est tout à l’honneur d’Érik le lead guitar. La voix brutale d’Hugo le chanteur et les transitions à la batterie de Scott font partie flagrante de la recette efficace de Shotcallers.

Torment

C’est pour moi une belle découverte aujourd’hui. Torment, un groupe que je n’avais jamais entendu a bel et bien piqué ma curiosité. Avec une intro assez sobre qui vient se reproduire vers la fin de la chanson pour la clore,  nombreux seront ceux à s’y reconnaître et à apprécier.  Avec un son moins travaillé que les autres groupes de l’album, on sent tout de même une énergie contagieuse. Bien que dans la même lignée que les autres chansons, le solo très blues de la fin leur donne une identité propre et un agréable contraste.

Malheureusement, ils n’ont pas de page Facebook ni de site officiel, il m’est donc impossible d’élaborer plus en profondeur. Je reste par contre certain qu’on pourra les voir se manifester très bientôt sur les internets.

***

Pour conclure, il est évident que j’achèterai cet album ne serait-ce que pour encourager la scène montréalaise, ce serait également drôle de voir une copie vinyle arriver sur le bureau de notre cher maire Coderre. Il arrêterait peut-être de ne penser qu’aux pitbulls et aux Expos. The King is dead, Long live Montreal.

 

Patrick L’oeil Deschamps

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s