Entrevue avec Dissidence

Dissidence, groupe de street-punk francophone de Montréal, vient tout juste d’entrer dans la famille de Dure Réalité. On avait le goût de vous les faire connaître afin de comprendre pourquoi on les aimes autant!

Si vous avez le goût de connaître un bon band de street-punk engagé, vous pouvez entendre leur dernier EP disponible sur leur bandcamp. 

Voici une entrevue avec le groupe. 

12096186_1032838146780020_7167746540814407227_n

Crédit: C. Martin

Tout d’abord, pouvez-vous vous présenter? Qui êtes-vous? Avez-vous eu d’autres bands avant Dissidence?

On est un band d’ami-e-s qui ont commencé à jammer ensemble en 2014 avec Mathieu (au chant), Denis (au drum), Kath (à la guit), Véro (à la guit aussi) et Guedaille (à la basse). Cette formation a duré 1 an. Ensuite Véro et Guedaille nous ont quittés et nous avons ajouté Fabio (à la basse) et Karl (à la guit).

Denis et Karl ont fait partie de Last Jam, Kath de No Chaser (un girl band!), Fabio est dans le groupe Mauvaise Conduite et Mathieu a joué dans les Frakassés, Les Gens d’Armes, Cheers mate et Head Case.

 Pourquoi le nom Dissidence? Quelle signification lui donnez-vous? 

C’est Véro l’ancienne guitariste qui est arrivée avec le nom Dissidence après qu’on se soit mis à chercher pour un nom de band qui représentait notre rejet du système en place. Nous trouvons que Dissidence est très significatif pour le groupe.

1935125_1072597752804059_3797420862655775476_n

Quelles sont les principales influences du band?

AHAH… Nous avons tous des influences très différentes. Ça passe du punk rock franco à du noise, en passant par du hardcore, du grunge, etc.

Pourquoi trouvez-vous important de passer un message politique dans vos chansons?

La politique est au centre de nos vies. Nous nous sommes d’ailleurs rencontrés dans des événements antifa ou par des amis communs qui font parti des scènes contre-culturelles et militantes. Donc, il est juste naturel pour nous de parler de politique dans nos chansons.

Pourquoi trouvez-vous important de passer un message politique dans vos chansons?

Anarchistes, anti-fascistes, anti-racistes, anti-homophobies, pro-féministes…

12924430_1136505796413254_7160512859677198296_nNous avons pu découvrir votre « EP » cette année, comment s’est passé l’enregistrement?

Tout s’est passé très bien. Germ Sauvé a été très professionnel et a donné un très bon résultat au EP ! Nous sommes fébriles à enregistrer notre album en 2017.

Quels sont vos projets à venir? Qu’aimeriez-vous faire ensemble en tant que band? 

Nous avons un split avec un groupe français qui va sortir prochainement (suivez-nous pour découvrir ça !!) Pour 2017, une tournée québécoise et un album. Puis avec beaucoup de motivation, une tournée européenne très prochainement !

Où rêvez-vous de jouer?

CLEVELAND !! (Thank you Cleveland !)

Un mot de la fin?

FAIM. (hahaha)

Un gros merci à Dure réalité qui nous pousse beaucoup, à toute la scène qui nous fait vivre et au plaisir de rocker ça avec vous très bientôt dans un show !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s