Review – Concert Anti-répression, 13/05/16 @ Paris

Depuis plus de deux mois, le gouvernement français tente d’imposer la loi Travail, qui vise à modifier le Code du travail. Celle-ci aurait d’importantes répercussions sur la réalité des travailleuses et travailleurs puisqu’elle renforcerait la précarité dans laquelle la classe ouvrière se retrouve déjà. Des journées d’action et de grève sont donc souvent appelées et de la mobilisation de masse est né un mouvement social.

Mais la violence de l’État ne passe pas seulement par son recours au 49-3 (qui semble être l’équivalent des lois spéciales au Québec), mais aussi par l’utilisation d’une importante répression policière, autant dans la rue qu’au niveau juridique. L’État utilise d’ailleurs la loi sur l’état d’urgence afin d’interdire le droit de manifester à des camarades antifascistes. L’état d’urgence a été adoptée en novembre dernier afin de contrer les attaques terroristes mais est aussi utilisée comme mesure répressive envers les militant-e-s. 

C’est donc dans ce contexte que nos camarades d’Arak Asso se sont associé-e-s au collectif Mouvement Inter Luttes Indépendant (MILI) afin de présenter un concert de soutien permettant d’amasser des fonds pour la CADECOL (Caisse d’auto-défense collective Paris/Banlieue) et pour le groupe de défense collective Defcol.

13100732_972601796142317_5899137339853687091_n

Pour l’occasion, entre 350 et 400 personnes se sont rassemblées afin de voir sur scène L’1consolable (rap conscient), Troubles (punk/reggae), Tulamort (punk) et Obscene Revenge (streetpunk). Plusieurs tables d’infos, notamment celles de l’AFA Paris-Banlieue, La Horde et Dure Réalité, étaient aussi sur place.

L’ambiance était vraiment cool, des gens de plusieurs milieux sont venu-e-s, que ce soit pour supporter la cause ou pour écouter de la bonne musique.

Le concert a débuté par la performance de L’1consolable. Quoique je ne suis pas fan des beats un peu simplistes sur lesquels il rap, j’adore ses textes aux messages politiques clairs et rassembleurs.

Par la suite, j’ai fait la découverte de  Troubles, band de punk/reggae engagé du NP2C. J’ai trouvé leur musique un peu catchy mais reste que c’est bon et bien plaisant à écouter. On peut voir certaines ressemblances avec Les Partisans. Alors, les fans de ces derniers, aimeront Troubles sans aucun doute.

Ensuite, c’est au tour de  Tulamort  de monter sur scène. J’étais bien contente car c’était la première fois que je les voyais live et j’ai toujours apprécié le groupe autant pour la musique lourde, leur son travaillé que les textes engagés. Les gars ont du plaisir sur scène et savent bien transmettre cette énergie au public qui était en feu!

Et pour terminer, Obscene Revenge, groupe de streetpunk italien avec chant féminin, j’adore! C’était une belle découverte pour beaucoup de gens.

Bref, c’était une super cool soirée et props à Arak Asso et MILI pour l’organisation!

Et surtout, que la lutte continue!

Pour plus d’infos sur la CADECOL, cliquez ici.

A. Sanchez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s